Constructions spéciales

Construire de façon extra

Constructions spéciales

Construire de façon extra

Constructions spéciales en bois lamellé-collé

Une architecture extraordinaire

Nous l'avouons volontiers, il n'y a pas deux projets qui se ressemblent dans notre société. Bien que nous réalisions depuis des décennies des hangars, des maisons, des étables, des églises, des bureaux et des centres commerciaux, le résultat est toujours un bâtiment individuel, juste pour cet endroit, juste pour ce client ou pour ces constructeurs.

Parfois, cependant, certaines construction se détachent particulièrement du lot. Les clients qui veulent réaliser leur idée très personnelle. Ils recherchent une caractéristique unique pour leur entreprise, leur communauté ou leur région touristique - ils trouvent souvent ce petit détail qui fait la différence dans la construction en bois.

Même les exigences hautement spécialisées pour des bâtiments, par exemple à des fins de recherche, peuvent nécessiter des solutions spéciales que nous développons avec les clients et planifions dans la construction en bois.

Réaliser une architecture en bois exceptionnelle dans le contexte de contrat de “design and build” nous procure beaucoup de plaisir. Nos ingénieurs structure apportent leur expertise et soutiennent sur demande le processus de planification en tant que partenaire de projet.

La tour panorama de la Pyramidenkogel

La vis du ciel à Keutschach am See (AT)

La tour panorama en bois de près de 100 mètres de haut, conçue par le bureau d'architecture Klaura, Kaden + Partner de Klagenfurt et pour la conception de la structure par Lackner + Raml de Villach, est une construction faite de 16 puissants supports en bois disposés de façon elliptique qui tournent en spirale vers le ciel comme le filet d'une vis et qu'on nomme “structure de panier”.

Rubner Construction Bois d'Ober-Grafendorf a produit environ 500 m³ de bois lamellé-collé, 1000 m² de contreplaqué et 300 tonnes d'acier (en coopération avec la société Zeman) et a livré les composants selon les spécifications d'un calendrier très précis « juste à temps » sur le chantier. Le montage même a été réalisé avec son propre personnel. Le haut degré de préfabrication de Rubner Construction Bois Produktion a permis une réalisation plus rapide du chantier et donc des avantages financiers.

La structure de la tour comporte 10 niveaux normalisés, d'une hauteur de 6,40 m chacun, au-dessus desquels se trouvent deux ponts d'observation exposés, d'une hauteur de 3,20 m chacun. La structure entière est composée de 16 poteaux en bois lamellé-collé, renforcés par 10 bagues elliptiques et 80 entretoises diagonales. À environ 60 mètres de hauteur, on peut s'abriter dans le “Skybox” protégé par des fenêtres panoramiques auquel on peut accéder soit par un escalier panorama ou encore avec l'ascenseur. Le “Skybox” peut être utilisé pour des événements ponctuels. Sur le pont d'observation, le visiteur se voit offrir un panorama de 360 °. Les visiteurs sauront apprécier la joie spéciale de faire la plus longue glissade d'Europe, dans un toboggan qui les mènera 50 mètres plus bas.

Pavillon du Festival KA300

Une structure treillis complexe en bois et en acier

Une construction volante d'apparence sculpturale était en 2015 au cœur de la fête d'été de Karlsruhe à l'occasion du 300e anniversaire de la ville: l'architecture  pour le pavillon KA300 venait de J. Mayer H. und Partner, des architectes de Berlin  Rubner Construction Bois comme entrepreneur général a construit le bâtiment, y compris   les disciplines supplémentaires telles que les rampes, les escaliers et les parties de l'aménagement intérieur. L'ensemble des services comprenait la planification de la structure porteuse, de la réalisation, de l'atelier et de la production, la livraison et le montage.  

.

Afin de garantir un bref délai de construction et l'achèvement en temps opportun dans le parc du château classé monument historique, tous les bois ont été livrés sur le chantier par Rubner prêts pour l'installation et  et lasuré. En cinq mois de temps de construction, tous les travaux liés à la construction en bois étaient achevés. Après la célébration de l'anniversaire du 17 Juin au 27 Septembre 2015, Rubner a démonté la structure temporaire dont le matériau a été réutilisé par ailleurs
 

Le pavillon de spectacles s'étendait sur 52 x 27 m, faisait même à certains endroits 16,4 m de hauteur et offrait une surface utilisable d'environ 1000 m² à la base. 300 à 600 visiteurs ont trouvé place au rez-de-chaussée avec une scène, une cafétéria et un bureau d'information. La hauteur de la pièce de 5,20 m soulignait l'ouverture généreuse du bâtiment, qui disposait également d'un niveau d'exposition et de deux plateformes d'observation. Le volume protégé en partie par des membranes contre les intempéraies était 2800 m³, la géométrie complète de l'enveloppe de la construction de barres en porte à faux comprenait 12 700 m³
.  

J.Mayer.H, Pavillon im Schlossgarten Karlsruhe, 300. Stadtgeburstag

Un hall sans réflectivité

Sans clous, ni vis, ni pièces en acier

À Oberjettenberg, en Bavière, le centre technique de l'armée allemande pour les technologies de protection et spéciales (WTD 52) des Forces armées fédérales allemandes avait besoin d'un hall de détection unique en son genre. Les exigences pour cette construction en bois de 75 x 25 x 9 mètres étaient de minimiser les influences dérangeantes de l'environnement tout en permettant de travailler soi-même sans dérangement. Raison pour laquelle le métal a été largement supprimé dans la construction du hall, de sorte que les expériences ne sont pas perturbées par la réflectivité de l'environnement.

En ce qui concerne l'utilisation du hall, toute la construction devait être faite de matériaux de construction ou de composants sans métal, non magnétisables et non conducteurs d'électricité. Chaque matériau a été vérifié quant à sa susceptibilité magnétique. Pour la construction en bois, cela signifiait l'abandon complet des clous en acier, des vis et des pièces en acier. En substance, les connexions ont été faites par engagement positif, des clous de chêne et des collages. Pour la fixation, on a utilisé des clous en bois et des baguettes de presse en résine synthétique.

Les poutres en lamellé-collé en forme de fourche ont été tendues dans des fondations creuses en béton renforcé de fibres de verre. Des poutres à portée simple pour toit en pente reposent dessus, sur toute la largeur du hall. Les fermes à membrure inférieure courbée ont une largeur de 28 cm, une hauteur d'environ 2,30 m dans le faîte et sont réalisées en BL GL 28 h. Au total, 500 m³ de bois lamellé-collé et environ 2 400 m² d'éléments de toiture proviennent de 550 m³  de bois de placage stratifié. 

Les éléments de toit grand format (2,5 x 16,0 m) sont des poutres en caisson entièrement isolées faites en bois en placage stratifié, construites avec un collage par pressage à vis, dans lesquelles les vis ont ensuite été retirées de l'élément. Les fermes de toit en pente BL ont été renforcées des deux côtés par des panneaux de lamibois. La distance des vis conforme à la norme de 12 x 12 cm a été exigée ici pour le collage par pressage à vis, env. 3 600 vis par côté de ferme correctement écartées les unes des autres, vissées et dévissées à nouveau plus tard. Grâce à cette méthode de construction exempte de métal, les réflectivités radar sont  réduites au maximum