Un pavillon de chasse & refuge du Tyrol du Sud

Le projet Tamers

Un pavillon de chasse se dresse au milieu de la forêt. Il fait six fois huit mètres et comporte deux étages. Derrière sa façade angulaire, à l'aspect très moderne en raison de l'arrangement spécial des fenêtres, se cache une vie intérieure tout aussi moderne. Les lignes droites se prolongent dans toute la maison. Les meubles aussi ont été choisis angulaires, en bois et dans des couleurs simples. L'éclairage indirect valorise particulièrement le bois rougeâtre de tous les côtés. Seul le cube gris clair du poêle bas et le plan de cuisine en granit noir se démarquent du bois.

Une construction d'un caractère exemplaire pour l'architecture et la biologie du bâtiment. Dans le petit bâtiment voisin se trouve un refuge de bien-être. Ensemble, les deux maisons forment un ensemble harmonieux.
Le pavillon de chasse prévu par un groupe d'architectes du Tyrol du sud est toujours fonctionnel. Au rez-de-chaussée, ils ont opté pour de grandes ouvertures de fenêtre jusqu'au plancher qui offrent une bonne vue sur la forêt. L'étage supérieur est un espace de relaxation composé de deux chambres et d'une salle de bains ; il est doté de seulement quelques fentes étroites de fenêtres qui sont limitées à la hauteur d'une poutre. Ceci est destiné à prévenir les dérangements sonores ou de la lumière. La disposition asymétrique des fentes de fenêtre est en dialogue avec les grandes fenêtres de dessous, ce qui donne une certaine tension à la façade.